Sélectionner une page

 

Avez-vous déjà perdu un morceau sur lequel vous travaillez ? Avez-vous déjà ouvert un projet dans votre séquenceur pour constater que certains fichiers audio sont manquants ? Avez-vous déjà cherché le fichier audio qu’il vous fallait, mais sans pouvoir le trouver rapidement ?

 

Si vous avez répondu oui à au moins une de ces questions alors ces conseils sont pour vous.

 wpid-4537735138_a79c57448c_z-2012-05-16-18-02

Organiser vos sons

 

Organiser vos sons dans un dossier est l’un des meilleurs moyens d’accélérer votre production musicale. Si vous devez passer plus de temps à trouver le son de la batterie qu’à la création de la piste batterie alors cette astuce est faite pour vous. Ayez l’ensemble de vos grosses caisses dans un dossier, les caisses claires dans un autre dossier et ainsi de suite et vous allez accélérer le processus permettant de trouver le son qu’il vous faut. Je garde mes sons dans des dossiers et sous dossier pour un accès facile.

 

Voici le système de dossier que j’ai mis en place.

 

J’ai cinq dossiers

  • DRUMS : ce dossier contient les sons de grosse caisse, caisse claire, Charley, clap, congas, etc.
  • LEAD : ce dossier contient les sons de pianos, guitare, etc.
  • ORCH : ce dossier contient les sons d’orchestre, les violons les cuivres, etc.
  • SAMPLE : ce dossier contient les extraits de chansons que j’utiliserai pour le sampling
  • AUTRES : ce dossier contient tous les effets spéciaux et les autres sons que l’on ne peut classer dans les quatre dossiers précédents

 

Bien évidemment dans chacun de ces cinq dossiers qu’il y a des sous-dossiers pour chaque instrument. Par exemple si j’ai besoin d’un son guitare, je vais aller dans le dossier LEAD et puis dans le sous-dossier appelé guitare. Cela rend la création de pistes beaucoup plus ludiques et l’on passe moins de temps à la recherche du son idéal au profit du temps passé sur la composition de la chanson.

 

Attention, cela peut vous prendre du temps de trier tous vos sons et croyez-moi, je suis passé par la. Vous pouvez profiter de ce travail pour trier les sons qui vous plaisent et jeter le reste. Sans travail très long à faire, mais une fois fait, cela vous rendra d’immenses services.

 

Sauvegarder vos projets par date

 

Sauvegarder vos projets par date à deux avantages pour vos reproductions. Le premier, c’est que cela vous permet de revenir facilement sur un projet que vous avez fait au lieu d’essayer de vous rappeler de son nom. Et deuxièmement, cela permet de voir votre évolution en tant que producteur ou artiste. Vous pouvez facilement revenir en arrière et comparer votre travail fait il y a six mois et rapidement pouvoir comparer.

 

Je nomme toutes mes chansons en utilisant le format année-mois-jour-nom. Ainsi si je fais une chanson aujourd’hui sur la mélancolie par ce qu’il pleut, je vais la nommer comme ceci : 2014-02-24-PluieMelancolie

 

Utiliser des feuilles de piste

 

Les feuilles de pistes sont très importantes pour le studio d’enregistrement ainsi que pour l’ensemble du processus de création de la musique. Très peu d’entre nous ont une mémoire photographique, d’où l’importance d’utiliser des feuilles de piste pour rappeler les détails importants se rapportant à la piste. Certains séquenceurs en sont directement dotés, mais si ce n’est pas le cas avec le vôtre j’ai une solution pour vous. C’est un plug-in VST  contenu dans un pack MELDA que vous pouvez avoir gratuitement en le téléchargeant sur le site suivant :

Melda

 

Enregistrer-le et nommer-le

 

À chaque fois, que vous enregistrez quelque chose, c’est une très bonne idée de le nommer. En fait, la bonne pratique serait d’enregistrer ce fichier sous un nom différent et enregistrer le fichier d’origine dans un dossier séparé. Cela ressemble beaucoup à ce que font les ingénieurs du son lorsqu’ils reçoivent les fichiers des clients. La première chose qui est faite, c’est de dupliquer et de renommer ces fichiers afin de garder les fichiers sources intacts.

 

Mettez chaque projet dans son dossier. Mettre chaque projet dans son propre dossier est une excellente façon de rester organisé et vous permettra de reprendre votre travail très facilement. Quand j’enregistre mon projet, je fais bien attention que tous les sons soient enregistrés dans ce projet.

 

Toujours sauvegarder

 

Je suis sûr que c’est pas là première fois que vous entendez ce conseil, mais je préfère le rappeler : il faut toujours sauvegarder votre travail. Un bon système de sauvegarde est la partie la plus importante de votre studio, mais beaucoup de personnes ne voient pas cela de cette façon jusqu’à ce que la tragédie se produise. La plupart des gens pensent qu’un système de sauvegarde est complexe et coûteux

 

Votre système pourrait être aussi simple que de sauvegarder vos données sur des ces ou des DVD ou alors mettre en place un système de serveur de sauvegarde. Le choix vous appartient, mais il est sage d’avoir un plan de sauvegarde en place. Vous pouvez obtenir un disque dur 1 To pour moins de 100 € et le configurer pour effectuer des sauvegardes automatiques tout pour la journée afin de plus y penser

 Photo tom-jenkins 

Abonnez vous à ma page Facebook