Sélectionner une page

Salut à tous, Aujourd’hui j’accueille Tom du blog Devenir Musicien, qui va vous donner 6 conseils pour composer efficacement en MAO

—-

Bonjour à tous, je m’appelle Tom et je suis l’auteur du blog Devenir Musicien , qui aide les gens à atteindre l’excellence musicale en travaillant sur soi !

Je voulais également remercier Damien de m’accueillir sur son blog.

La composition sur un ordinateur est une activité très chronophage donc aujourd’hui, j’aimerais vous donner 6 conseils pour composer efficacement en MAO, être plus productifs et gagner du temps.

Attachez vos ceintures, on est partis !

Composer efficacement en MAO

Composer efficacement en MAO

 

Utilisez les raccourcis clavier

Sans doute l’astuce la plus connue !! Pour éviter de vous embêter à chercher des fonctions dans les menus, notez les fonctions que vous utilisez le plus (quantifier, copier, coller, supprimer, lecture, etc.) et apprenez par cœur les raccourcis du clavier !

Vous verrez que vous aurez une meilleure maîtrise.

En général ils sont indiqués dans les menus mais si vous ne les trouvez pas, vous pouvez chercher des tutoriels sur internet.

Quantifiez !

Si vous composez en MIDI, vous avez la chance de pouvoir utiliser la fonction « Quantifier ».

Qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement une fonction qui recale automatiquement les notes sur le tempo.

En fonction de vos mélodies, vous pouvez utiliser différentes échelles. Le ¼ recale la note sur la noire la plus proche (pratique pour les nappes), 1/8 à la croche, 1/16 à la double croche, etc.

Pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec ces termes, vous pouvez lire mon article sur les figures de rythme 

 

Pour revenir à la quantification, cela vous permet d’enregistrer vos pistes une seule fois et de corriger ensuite.

Utilisez un drummer

Une autre merveille de la MAO, c’est le drummer !! Le drummer est un batteur virtuel qui jouera les parties de batteries à votre place.

Si vous êtes batteur, évidemment, vous n’y trouverez aucun intérêt, mais si comme moi vous préférez vous concentrer sur les mélodies, cette fonction est faite pour vous !!

Vous pouvez assigner le drummer à n’importe quel instrument (même des instruments mélodiques mais le rendu n’est pas top ☺ ), du coup vous êtes libres de choisir le kit de batterie que vous voulez, de dire au drummer de jouer plus ou moins fort, de jouer une rythmique plus ou moins complexe dans tel ou tel esprit mais encore de suivre telle ou telle piste d’instrument que vous aurez composé.

Il fera intuitivement des break en fin de mesure et rendra vos compos beaucoup plus vivantes.

Un outil génial qui mettra les mauvais batteurs au chômage 😀

Ayez déjà une idée des instruments que vous voulez utiliser 

Je ne compte plus le nombre d’heures que j’ai perdu à faire défiler tous les instruments du logiciel pour choisir le bon. Cette méthode est beaucoup trop longue.

Le mieux c’est d’avoir déjà une idée de l’ambiance que vous voulez pour votre morceau et de cibler précisément quel type d’instrument vous voulez.

Des cuivres ? Des cloches ? Des nappes ? Si oui plutôt des violons ou des synthés ? etc.

Il est très important que vous développiez  une vision globale de ce que vous voulez faire. Pour vous aider, prenez un morceau qui se rapproche de ce que vous voulez créer et analysez les différents instruments qui le composent et comme il se structure.

A force de faire ça, vous développerez un feeling naturel et vous composerez vite et bien !

Faites des pauses

Les pauses sont aussi importantes que vos périodes de travail ! Surtout en MAO ! Si vous enchaînez les heures de compo, vos oreilles ne seront plus toutes fraîches et vous manquerez de recul.

Prenez le temps de faire des pauses de 10-20 minutes toutes les 45 ou 90 minutes.

N’hésitez pas non plus à mettre vos créations de côté pour les écouter le lendemain avec des oreilles plus fraiches. En laissant reposer, vous trouverez de nouvelles idées et ajusterez ce qui ne va pas avec plus de facilité.

Fixez-vous des deadlines

Il est important que vous vous fixiez des dates limites dans vos créations. Sinon, vous allez vous éparpiller et vous aurez des tonnes de compos inachevées qui vont pourrir dans votre disque dur.

En plus, en vous fixant des deadlines et des objectifs précis , votre cerveau mobilisera toutes ses ressources pour vous aider à boucler le projet à temps et vous serez beaucoup plus efficaces.

En règle générale, nous sommes beaucoup plus productifs avec des échéances claires car nous sommes beaucoup moins tentés de remettre au lendemain.

On arrive à la fin de cet article, je vous remercie pour votre attention. Si vous voulez avoir plus de conseils pour développer votre productivité et votre confiance en vous dans le domaine de la musique, je vous donne rendez vous sur mon blog Devenir Musicien.

Dites-moi dans les commentaires quels autres moyens vous utilisez pour être efficaces dans vos compos.

A Très vite

Tom

 

Crédit Photo DJ Sasha at Arenele Romane, Bucharest (2006)