Sélectionner une page

La direction artistique d’un album, c’est la boussole du musicien.

wpid-290145241_9372bbd843-1-2012-05-5-15-34.jpg

Afin d’avoir une cohésion sur l’ensemble de l’album, il est indispensable de définir une direction artistique, mais comment faire ?
Nous allons voir comment faire, en prenant pour exemple mon projet « Et si je faisais un album de musique ! »

 

Mais qui est l’artiste ?

Il est important de savoir « qui est l’artiste », de savoir ce qui pense du monde, de savoir comment il perçoit le monde. Cela permet de mieux définir la direction artistique de l’album afin de mieux faire passer le message.

Le point crucial, c’est qu’il faut être soi même. Il ne pas faire de l’imitation, car l’on préfèrera toujours l’original à la copie.

Par exemple :
Je suis quelqu’un qui est un peu geek, un peu humaniste, technicien, je ne suis pas un grand musicien…
Je pense qu’il y a quelque chose de bon dans chaque homme.

Quel est le message ?

Pour avoir un bon concept d’album, il faut avoir un message général à faire passer avec l’album.
Pour les différents morceaux le message doit-être plus spécifique, mais toujours en corrélation avec le message de l’album.

Attention, les meilleurs messages sont ceux qui font appel à une émotion. C’est pour cela que les chansons d’amour marchent si bien.

Les messages à faire passer doivent correspondre à l’artiste. Imaginez Lagaf chantant l’été indien, ce n’est pas crédible.

Pour mon concept d’album, j’ai choisi le thème suivant :

Expérience : un mélange d’expériences humaines : de joie, de colère, d’amour, de tristesse… et d’expériences sonores.

Comment réaliser l’album ?

C’est à dire, quelles techniques utilisés, quel genre, quels instruments, etc.

Pour ma part, ce sera :

  • Electro house ponctué de parole.
  • avec des semples Disco funk, une grosse basse sub et des voix disco soul.
  • et le tout fait sur Ableton Live.

Conclusion

À ce stade, l’aventure ne fait que commencer et promets d’être passionnante.

Laisser un commentaire en me disant ce que vous pensez de ma direction artistique.

 

 Photo Éric Samson