Sélectionner une page

Salut,

Aujourd’hui, cet article s’inscrit dans un événement interblogueurs, organisé par Olivier Roland du blog Habitudes Zen. Le thème de cet événement est :

3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien

zen pour faire de la musique

zen pour faire de la musique Photo de iamtryingtobelieve

 

 

Ma passion c’est de faire de la musique électronique, mais il n’est pas toujours facile d’être dans le bon état d’esprit pour produire. C’est pour cela qu’un jour, je me suis dit : « Ce n’est pas parce que tu as passé une mauvaise journée qu’il faut mettre de côté ta passion ». Alors, j’ai décidé d’appliquer les trois habitudes suivantes pour être zen pour faire de la musique.

La ritualisation

Avant de commencer quelque chose, il faut se mettre dans le bon état d’esprit, déployer un processus pour être zen et d’attaque.
La première chose à mettre en place, c’est un rituel. Orchestrer ce rituel vous permet de vous concentrer complètement et uniquement sur la tâche à accomplir. Une fois zen et concentré, les gestes suivent l’esprit et vous êtes littéralement absorbé par la tâche.

Si l’on applique ceci, au golf, on ne tape pas comme une brute dans la balle. On fait le vide dans sa tête, on se concentre sur les différents éléments du mouvement. Enfin, on passe à l’action et sans qu’on réfléchisse l’esprit commande le corps l’ensemble du mouvement qui accompagne la frappe de la balle.

Il en est de même pour la production musicale. On ne passe pas de Facebook à la production comme ça, il faut une phase de préparation.

Voici mon petit rituel :

  • Je me fais un petit thé
  • Je coupe toutes les sources de distraction (téléphone, Facebook, Mail…)
  • Je prends trois grandes respirations
  • Je branche mon son de piano sur mon clavier maitre
  • Tout en buvant mon thé, je joue quelques notes
  • Une fois zen, j’ouvre mon séquenceur préféré : Ableton Live. C’est parti !

L’objectif n’est pas le morceau

Comme dans un voyage, l’objectif n’est pas la destination, mais le chemin parcouru. Afin de bien vous illustrer ces propos, je vais faire une analogie avec la vie. Pour toutes formes de vie, la destination finale, c’est la mort. Donc vous êtes maintenant d’accord pour affirmer que pour être zen, l’objectif n’est pas la destination, mais le chemin parcouru.

Comparons cela au golf. Je n’en fais pas cela pour la compétition, ni pour le score final, mais pour le plaisir de progresser le long d’un parcours, ou alors juste pour me détendre. Les Anglais décrivent ce sport comme une belle ballade gâchée par une petite balle.

Avec la musique, c’est pareil. Je ne fais pas de la musique, pour faire un morceau, mais pour le plaisir que cela me procure. Le fait d’être zen, me fait apprécier chaque étape de la composition d’un morceau, me fait chercher de nouvelles sonorités. Il ne faut pas oublier que le but final de la musique ainsi que de la vie, c’est de partager des émotions.

La pleine conscience.

La pleine conscience ou le fait d’être conscient du moment présent est important. Cela permet d’avoir une plus grande ouverture d’esprit, capter des éléments que l’on n’aurait pas saisis. La pleine conscience s’obtient lorsque l’on focalise toute son attention sur une seule chose. Atteindre la pleine conscience nous rend plus zen. C’est comme être en médiation.

Pour un golfeur, il est important d’atteindre la pleine conscience. Le golfeur concentré va prendre plus facilement conscience du terrain, des pentes, du vent… Avec de l’entrainement sur la pleine conscience, il va assimiler toutes ces données et être capable de choisir son club de golf sans stress. Par la suite, il pourra plus facilement, ritualiser son coup.

En production musicale, la pleine conscience me permet d’être plus efficace, prendre plus de plaisir et cela s’en ressent sur la qualité de mes productions.

Finalement, grâce à ces trois habitudes (que l’on peut appliquer à tout), j’ai augmenté mon temps de loisirs et réduit le temps de procrastination. Et le truc en plus, je suis de Zen.

Cet article participe à un événement interblogueurs organisé par Habitudes Zen.

Cliquez ici pour voter pour cet article s’il vous a plu !